Chroniques littéraires·Non classé

Du 22 au 27 juillet 2017 : Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel : l’Ensorceleuse, Michaël Scott

Nous ne sommes rien de plus que la somme de nos souvenirs et de nos expériences.

Qui court plusieurs lièvres à la fois n’en prend aucun.

Lire la suite « Du 22 au 27 juillet 2017 : Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel : l’Ensorceleuse, Michaël Scott »

Chroniques littéraires·Non classé

Du 16 au 19 juillet 2017 : L’été où je t’ai retrouvé, Jenny HAN

Je détestais cette idée, mais ce n’en était pas moins la vérité. Les mères avaient une vie indépendante de leurs enfants. Tout comme nous, d’une certaine façon.

ATTENTION : SPOILER DANS L’AMBIANCE ET L’INTRIGUE !!!

Lire la suite « Du 16 au 19 juillet 2017 : L’été où je t’ai retrouvé, Jenny HAN »

Chroniques littéraires·Non classé

Le 12 juillet 2017 : Marylou et l’Arbre-aux-Murmures, Gaëlle K. KEMPENEERS

marylou-et-l-arbre-aux-murmuresTitre : Marylou et l’Abre-aux-Murmures

Auteur : Gaëlle K. Kempeneers

Edition : Séma Éditions (Séma’gic, série « Murmures »)

Année de sortie : 2015

Nombre de pages : 131 pages

Genre : Fantastique, merveilleux

Où le trouver ?

Amazon ou Séma Éditions

Synopsis : Au plus profond de l’Ardenne, dans un lieu où fées et croquemitaines côtoient notre réalité, Marylou, fille et petite-fille d’ensorceleuse, n’aime rien de plus que de retrouver l’Arbre-aux-Murmures et les habitants de la Forêt du Pas-du-Loup. Mais voilà qu’elle apprend que cette dernière va être rasée…
Marylou jure de tout tenter pour la sauver.
Quand, en plus, son ami Sam disparaît au fond des bois, la fillette ignore encore quels dangers elle devra braver pour le retrouver et tenir sa promesse.
Saura-t-elle surmonter les épreuves jetées en travers de sa route ? Nous plongeant dans les thèmes de la forêt et des légendes ardennaises, cette histoire fantastique ravira les lecteurs, de 9 à 99 ans, et leur fera vivre une aventure pleine de féerie.

Mon avis : Dès les premières pages, la petite fille que j’étais il y a seulement quelques années me murmurait à l’oreille : « Conrinue de lire ! Je veux savoir si Marylou va sauver la forêt ! ». Je suis tombée sur un pur chef-d’oeuvre, et mon moi de 12 ou 13 ans aurait très certainement idolâtrer ce livre !

 

La structure

Je pense que vous le savez maintenant : je préfère les petits chapitres aux gros. Ici, j’ai été servie ! En effet, ils comptent dans cet ouvrage entre 3 et 6 pages. Sachant que ce roman est destiné à la jeunesse, je trouve ça assez chouette pour les enfants qui commencent à lire un peu plus de manière poussée (environ 10 ans) en y allant doucement.

Au niveau de la structure interne du livre, une chose m’a perturbée : je n’ai pas trouvé la situation initiale assez réaliste. Néanmoins, je doute qu’un enfant qui veut se plonger dans le monde féerique créé par l’auteur soit dérangé par ce détail.

 

Le style

Deux choses à évoquer.

Premièrement, Gaëlle K. KEMPENEERS utilise des mots d’un vocabulaire soutenu mais les explique en dessous, ce qui rend le récit accessible aux enfants tout en leur apprenant des choses. Grand bravo pour ça ! Malgré les mots assez complexes pour les enfants, certains termes rendent la lecture plus enfantine, par exemple lorsqu’au lieu de dire « le père de Marylou », elle écrit « Papa ».

Les personnages

Prenons les deux personnages principaux un par un.

Sam est le fils du bourgmestre dans la ville où vit Marylou. Maigrichon, à lunettes, il est le Monsieur-Je-Sais-Tout de sa classe. En tous cas, c’est de cette façon qu’il nous est décrit au début. À force de tourner les pages, on rencontre un petit garçon doté d’une ouverture d’esprit incroyable qui nous rappelle tendrement l’innocence et le non-jugement d’un enfant. La morale qu’il apporte tout comme Marylou à son égard est, pour moi, l’une des valeurs essentielles qu’un enfant doit garder en grandissant. Volonté d’introduire cette leçon ? Je ne sais pas. Mme Kempeneers, si vous passez par là : éclairez-moi ! En tous les cas, cette absence de préjugés rend leur relation attachante.

Ce qui est encore plus extraordinaire, c’est la relation entre ces deux personnages : j’ai souvent vu, dans des romans où les deux personnages principaux sont de sexes opposés, un rapprochement bien trop rapide. Ici, cette proximité est certes amenée rapidement mais est expliqué par leur âge (quand on est petit, chaque individu qui passe est notre meilleur ami !) et par leur rencontre antérieure. À cela, je tire mon chapeau. Tout a été très bien choisi pour que la lecture n’en soit que parfaite.

 

L’ambiance

J’ai adoré les sensations que j’ai ressenties en lisant le bouquin. En réalité, l’aventure de deux jeunes dans une forêt remplie d’esprits m’a un peu rappelé Terabithia. Ce livre nous rappelle clairement notre âme d’enfants et nous rapproche de la Nature, ce dont notre génération a absolument besoin !

 

La fin

Elle est tellement magique que je ne veux même pas vous en parler par peur de vous gâcher la lecture !

 

Les thèmes

Là est mon seul gros bémol : j’aurais voulu que l’histoire se base plus sur le sauvetage de la forêt amenant ainsi le thème de l’écologie, tellement important à mes yeux, plutôt que sur celui de Sam.

Néanmoins, ce qui me fait oublier ma déception quant aux thèmes, c’est que non seulement l’auteur évoque des esprits de la forêt, mais en plus ce sont des esprits des forêts ardennaises, d’où je viens ! C’est tellement rare que ça en devient plaisant !

 

L’intrigue

Bien que le thème de l’écologie ne soit pas beaucoup évoqué ici, il l’est quand même un peu. Ce que je trouve intéressant, c’est que ce topic est amené par la magie et par une héroïne jeune, deux choses qui attirent les enfants pour les sensibiliser à une troisième.

tumblr_np16hnBJuO1suieauo1_500.gif

Bref, vous l’aurez compris : j’ai plongé dans cette lecture comme une enfant, la jeune fille que j’étais à une dizaine d’années. Un retour en arrière qui m’a fait du bien, m’a à nouveau montré les choses essentielles de la vie, m’a fait quitté mon quotidien. Excepté le fait qu’un enfant aurait eu peut-être besoin de plus d’appui sur le thème de l’écologie pour y être vraiment sensibilisé, Marylou et Sam m’ont emportée tout en me faisant découvrir des choses de ma région que je ne connaissais pas. What else ? 😀

 

Avez-vous déjà lu ce livre ? Si non, c’est quelque chose à faire ! Je vous laisse la page Facebook de l’auteure juste ici. Allez y faire un petit tour, vous ne serez pas déçu(e)s 😉